Marie-Claire Gintzburger

«Laurent Mélikian a fasciné son public avec son intervention sur la bande dessinée internationale. Passionné par son sujet, il nous a offert une conférence formidable. Nous savons maintenant que nous ne savions rien de l’art séquentiel : toute la production italienne, espagnole, philippine, chinoise, indienne… nous était inconnue ! Nous avons pu feuilleter une partie de sa fantastique collection internationale, de la BD de propagande aux historietas et aux aventures bollywoodiennes. Même les non-amateurs de BD ont été emballés, c’est dire ! Alors, merci Laurent !!! » Marie-Claire Gintzburger, Bibliothèque de Soucieu-en-Jarrest http://bibliothequedesoucieu-en-jarrest.hautetfort.com/tag/bande+dessin%C3%A9e

Jane Albon

« La curiosité que nourrit Laurent Mélikian à l’égard de la bande dessinée chinoise naît d’un
constat : d’une tradition millénaire, cette bande dessinée a touché des milliards de lecteurs sans que nous, européens, n’ayons conscience ni de son existence ni de sa richesse. En suivant un cadre chronologique, il replace les évolutions de la bande dessinée chinoise dans leur contexte historique : invention de l’imprimerie, début du maoïsme, Grand Bond en avant, Révolution culturelle, libéralisation… Ainsi ancré dans le temps, l’auditeur peut se laisser charmer par les bandes dessinées et lianhuahua qui passent entre ses mains. Laurent Mélikian ne manque pas d’en analyser le trait du dessin, l’occupation de l’espace, les clichés narratifs… Car le fil conducteur de la conférence se trouve ici, dans le domaine du sensible. On ressort de cette conférence avec le sentiment d’avoir sinon touché, du moins approché la culture chinoise, et l’envie de lire des bandes dessinées.»
Jane Albon, Animatrice MJC centre Jean Vilar, Bellegarde sur Valserine

Chine, une culture à déchaîner

Manhua et Lianhuanhua, les piliers dessinés de l’Empire du milieu Conférence rencontre avec Laurent Mélikian

De la création de la République populaire jusqu’aux années 90, un milliard de Chinois s’adonnaient en masse à la lecture de bandes dessinées. Souvent en petit format d’une image par page, ces publications avaient pour mission de diffuser le meilleur des arts et des lettres. Les plus grands dessinateurs ont déployé des trésors d’élégance, de dynamisme et de mise en scène pour offrir aux lecteurs des récits que le pouvoir voulait édifiant. Voyage en dessins à travers la Chine d’hier et d’aujourd’hui.

Conférence d’une durée de 2H00, échanges avec le public compris. L’exposé est appuyé par une présentation projetée* et la consultation de différentes publications procurant au public une proximité indispensable avec la bande dessinée chinoise.
*Projecteur et écran à fournir par la structure accueillante

Les Petits Mickeys dans le grand monde

Bande dessinée, un phénomène planétaire Conférence rencontre avec Laurent Mélikian

Dès qu’ils ont pu dessiner, les humains ont utilisé une succession d’images pour se raconter. Aujourd’hui, chaque culture possède sa propre forme de bande dessinée. De l’Asie à l’Amérique latine, en passant par l’Europe, des « Petits Mickeys » de toutes formes réunissent un vaste public et révèlent des pans entiers de leur société. Mais se jouant des frontières, ils se nourrissent et enrichissent les courants d’imaginaire autour du globe. Voyage sur une planète en cases et bulles.

Conférence d’une durée de 2H00, échanges avec le public compris. L’exposé est appuyé par une projection depuis un micro-ordinateur* et la consultation de différentes publications de bandes dessinées procurant au public une proximité indispensable avec les Petits Mickeys. *Projecteur et écran à fournir par la structure accueillante