Conférences

1915, la mémoire des bulles

Le Génocide des arméniens n’a jamais été ignoré par la bande dessinée puisqu’on en trouve déjà trace dès 1919 dans l’album Bécassine chez les Turcs. Aujourd’hui plus d’une dizaine de titres traite de l’élimination d’un peuple en Anatolie pendant la première guerre mondiale. Entre oublie et reconnaissance, le 9ème art se révèle comme un formidable indicateur de l’état de la mémoire collective depuis 1915. Une occasion pour explorer également l’image des arméniens à travers les cases et les bulles

Marie-Claire Gintzburger

«Laurent Mélikian a fasciné son public avec son intervention sur la bande dessinée internationale. Passionné par son sujet, il nous a offert une conférence formidable. Nous savons maintenant que nous ne savions rien de l’art séquentiel : toute la production italienne, espagnole, philippine, chinoise, indienne… nous était inconnue ! Nous avons pu feuilleter une partie de sa fantastique collection internationale, de la BD de propagande aux historietas et aux aventures bollywoodiennes. Même les non-amateurs de BD ont été emballés, c’est dire ! Alors, merci Laurent !!! » Marie-Claire Gintzburger, Bibliothèque de Soucieu-en-Jarrest http://bibliothequedesoucieu-en-jarrest.hautetfort.com/tag/bande+dessin%C3%A9e

Chine, une culture à déchaîner

Manhua et Lianhuanhua, les piliers dessinés de l’Empire du milieu Conférence rencontre avec Laurent Mélikian

De la création de la République populaire jusqu’aux années 90, un milliard de Chinois s’adonnaient en masse à la lecture de bandes dessinées. Souvent en petit format d’une image par page, ces publications avaient pour mission de diffuser le meilleur des arts et des lettres. Les plus grands dessinateurs ont déployé des trésors d’élégance, de dynamisme et de mise en scène pour offrir aux lecteurs des récits que le pouvoir voulait édifiant. Voyage en dessins à travers la Chine d’hier et d’aujourd’hui.

Conférence d’une durée de 2H00, échanges avec le public compris. L’exposé est appuyé par une présentation projetée* et la consultation de différentes publications procurant au public une proximité indispensable avec la bande dessinée chinoise.
*Projecteur et écran à fournir par la structure accueillante

Les Petits Mickeys dans le grand monde

Bande dessinée, un phénomène planétaire Conférence rencontre avec Laurent Mélikian

Dès qu’ils ont pu dessiner, les humains ont utilisé une succession d’images pour se raconter. Aujourd’hui, chaque culture possède sa propre forme de bande dessinée. De l’Asie à l’Amérique latine, en passant par l’Europe, des « Petits Mickeys » de toutes formes réunissent un vaste public et révèlent des pans entiers de leur société. Mais se jouant des frontières, ils se nourrissent et enrichissent les courants d’imaginaire autour du globe. Voyage sur une planète en cases et bulles.

Conférence d’une durée de 2H00, échanges avec le public compris. L’exposé est appuyé par une projection depuis un micro-ordinateur* et la consultation de différentes publications de bandes dessinées procurant au public une proximité indispensable avec les Petits Mickeys. *Projecteur et écran à fournir par la structure accueillante